ACCUEIL / DERNIERS ARTICLES / DYSFONCTIONNEMENT SCAPULAIRE ET POSTURE

dysfonctionnement scapulaire et posture

DYSFONCTIONNEMENT SCAPULAIRE & POSTURE

Article complet gratuit

L’IMPORTANCE DE L’OMOPLATE EN MUSCULATION

L’une des principales fonctions de l’omoplate est de dégager l’acromion de la coiffe des rotateurs lorsqu’on lève le bras au-dessus de la tête. En plus de la rotation vers le haut (upward rotation), l’omoplate doit pivoter vers l’extérieur (external rotation) et basculer vers l’arrière (posterior tilting), afin de conserver l’humérus au centre de la cagité glénoïde et minimiser les risques de conflit sous-acromial. Si l’omoplate ne déplace pas correctement, le supra-épineux subit davantage de microtraumatismes lorsqu’il passe sous la voûte acromiale. Selon une étude médicale récente, les risques de douleurs d’épaules seraient accentuées de 41 %. Des dysfonctionnements scapulaires sont d’ailleurs présents dans la plupart des cas de lésion de la coiffe des rotateurs et d’instabilité gléno-humérale.

mouvement de l’omoplate

Mouvement de l’omoplate lors de l’élévation du bras © Neumann DA : Kinesiology of the musculoskeletal system: foundations for physical rehabilitation, ed 2, St Louis, 2010, Mosby.

LES FACTEURS DE RISQUE

  • Une mauvaise posture risque de limiter la capacité à rétracter les omoplates lors des exercices de musculation, diminuant ainsi l’espace sous acromial.
  • Un manque de mobilité thoracique.
  • Un déséquilibre entre le haut et le bas des trapèzes qui se traduit par un haussement d’épaule lorsqu’on lève le bras, au détriment de la rotation vers le haut de l’omoplate.
  • Une faiblesse musculaire du dentelé antérieur.
  • Une contracture du petit pectoral pouvant faire basculer l’omoplate vers l’avant, ce qui réduit l’espace sous acromial et inhibe l’activation du bas des trapèzes.

PRÉVENTION DES DOULEURS D’ÉPAULES

Image article membre

Découvrez mon espace abonné et accédez gratuitement au programme de prévention des douleurs d’épaules (sur 6 semaines) mettant l’accent sur le renforcement du centre du dos et des fixateurs de l’omoplate.

Les objectifs de ce programme sont d’améliorer l’équilibre et la force de la ceinture scapulaire, de corriger les mauvaises postures, d’entretenir la souplesse des tissus autour de l’omoplate.

En savoir plus

HAUT DE PAGE OU DERNIERS ARTICLES

Cédric Genin © 225 Fitness Studio, tous droits de reproduction réservés.
Mise en ligne le 30 avril 2020.


Référence :
1. J Athl Train. 2000 Jul-Sep; 35(3): 364–372. The Role of the Scapula in the Rehabilitation of Shoulder Injuries. Michael L. Voight
2. Br J Sports Med. 2018 Jan;52(2):102-110. Scapular Dyskinesis Increases the Risk of Future Shoulder Pain by 43% in Asymptomatic Athletes: A Systematic Review and Meta-Analysis. Darren Hickey.
3. Int J Sports Phys Ther. 2013 Oct; 8(5): 617–629. THE ROLE OF THE SCAPULA. Russ Paine.
4. Shoulder Elbow. 2015 Oct; 7(4): 289–297. Scapular dyskinesis: the surgeon’s perspective. Simon J Roche.
5. Sports Med. 2008;38(5):369-86. Scapular Positioning in Athlete's Shoulder : Particularities, Clinical Measurements and Implications. Bénédicte Forthomme.
6. J Am Acad Orthop Surg. Mar-Apr 2003;11(2):142-51. Scapular Dyskinesis and Its Relation to Shoulder Pain. W Ben Kibler.

prévention et réathlétisation des blessures

Programme de réathlétisation en ligne
à partir de 33€ par mois

  • Protocole de rééducation non opératoire et postopératoire de l’épaule, du coude, de la hanche, du genou, du pied et de la cheville.
  • Rééquilibrer les forces musculaires.
  • Retrouver de la mobilité et de l’amplitude de mouvement.
  • Améliorer la proprioception et la stabilité articulaire.
  • Limiter les risques de blessure à long terme.
En savoir plus

251