ACCUEIL / DERNIERS ARTICLES / S’ENTRAÎNER MALGRÉ UNE DOULEUR LOMBAIRE

s’entraîner malgré une douleur lombaire

S’ENTRAÎNER MALGRÉ UNE DOULEUR LOMBAIRE

S’il est recommandé de continuer à s’entraîner en cas d’épisode douloureux, il faut absolument minimiser les tensions sur le rachis lombaire :

  • en essayant d’éviter les exercices en position assise ;
  • en remplaçant les crunchs et les extensions lombaires par du gainage ;
  • en réduisant l’amplitude dans les mouvements de rotation ou d’extension de la colonne vertébrale ;
  • en privilégiant les exercices unilatéraux comme les fentes ou les squats d’une jambe, qui sont beaucoup moins traumatisants pour le rachis et toutes les articulations en général.


Et bien évidemment adapter ses objectifs d’entraînement :

  • en renforçant les muscles profonds de la sangle abdoinale (le transverse, les obliques) et les muscles fessiers :
  • 1. Planche sur ballon - 2 x 20 secondes ;
    2. Deadbug - 2 x 20 répétitions ;
    3. Planche latérale - 2 x 20 secondes ;
    4. Suitcasse carry - 2 x 15 mètres ;
    5. Relevé du bassin au sol - 2 x 15 secondes ;
  • en améliorant la mobilité des hanches dans tous les plans de mouvement :
  • A. Flexion / extension de la hanche - 2 x 12 répétitions ;
    B. Abduction / adduction de la hanche - 2 x 12 répétitions ;
    C. Rotation interne / externe - 2 x 12 répétitions ;